Google

A.D.P.S.G. Association pour la Défense et la Protection des Vallées Pyrénéennes de Saux et de La Gela
samedi mars 25th 2017
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Midi-Pyrénées - FFME logo Mountain Wilderness logo Compagnie des guides des Pyrénées logo Nature Midi-Pyrénées logo Club Alpin Français logo SNAM logo FNE Midi-Pyrénées logo Syndicat National des Guides de Montagne logo APNP Amis du Parc National des Pyrénées

Contenu

Archives

Soutien aragonais pour le projet de liaison entre le tunnel de Bielsa et la station de Piau-Engaly

corteses2

Dans un article de Radio Huesca du 29 avril 2013, nous apprenons que la requête du PSOE (Parti Socialiste Ouvrier Espagnol) visant à demander la réouverture du dossier concernant la liaison entre le tunnel de Bielsa et la station de ski de Piau-Engaly vient d’obtenir le soutien du Parti Populaire actuellement au pouvoir au gouvernement d’. Les propos figurent également sur le site du Parlement d’ qui les complète (communiqué de presse du 3 mai 2013).

TRADUCTION

 « Le parlement d’Aragon a demandé que soit préparé le projet de la liaison entre le tunnel de Bielsa et la station de ski française de Piau-Engaly.

« La Commission économique et de l’emploi a approuvé l’initiative du groupe socialiste, après l’ajout d’un amendement du Parti Aragonais. La démarche a reçu le soutien de la formation et du Parti Populaire tandis que CHA (Union Aragonaise) et IU (Izquierda Unida) votaient contre.
Le texte approuvé demande que des avancées soient réalisées en collaboration avec la comarca du Sobarbe, le gouvernement d’Aragon et les autorités en France (Conseil Général des Hautes-Pyrénées), en utilisant les études réalisées lors de la mandature précédente.
L’idée, selon l’initiative finalement acceptée, est d’avancer de concert avec les français vers un modèle d’exploitation viable sur le plan juridique, économique et écologique réalisant ainsi, avec cette proposition, un développement cohérent pour les Pyrénées aragonaises. La collaboration du secteur privé sera recherchée pour assurer la viabilité économique du projet. »

L’article de Radio Huesca du 29 avril 2013 : http://www.radiohuesca.com/noticia/489808/Las-Cortes-piden-que-se-elabore-el-anteproyecto-de-union-del-Tunel-de-Bielsa-y-Piau-Engaly

Le communiqué figurant sur le site du parlement d’Aragon ajoute :

« Le député socialiste Florencio García Madrigal a parié pour des modèles intégrés générant des ressources suffisantes pour la comarca du Sobrabe qui est dépeuplée. « Cette région a peu d’opportunités mais c’est un territoire avec de grandes forces. C’est l’unique comarca pyrénéenne qui ne dispose pas d’une station de ski et c’était un projet qui faisait l’unanimité » a défendu ce parlementaire.

Pour le Parti Populaire, Ángel Solana (député du PP et président de la comarca du Somontano) a rappelé qu’il s’agit d’un territoire avec une forte saisonnalité estivale et un écosystème touristique particulier « . Pour ce parlementaire, l’union de Bielsa et de la station française de ski de Piau-Engaly doit être étudiée en profondeur en partant du consentement du secteur français et en tenant en compte des limitations économiques ».

Propos qui rejoignent ceux du représentant du Parti Aragonais (PAR), Antonio Ruspira, qui a amendé le texte dans ce sens.  » Le projet participera au développement économique de cette contrée  et fera du bien aux deux parties, mais il est indispensable qu’il soit réalisé par l’initiative privée et il ne devrait pas être à prédominance publique ».

Le Groupe de l’Union Aragonaise (CHA) n’a pas appuyé le texte puisque, comme José Luis Soro (Député et président de Chunta Aragonesista) l’a dit : « ce projet ne s’inscrit pas dans la voie du développement social et durable que défend cette formation. Le Sobrarbe a besoin de mesures audacieuses, mais ceci, c’est du vent et il ne se réalisera pas dans un proche avenir. Les citadins méritent que nous maintenions notre position » a-t-il exprimé.

Opinion similaire exprimée par le député d’IU (Izquiera Unida), Luis Ángel Romero, qui considère qu' »il y a d’autres possibilités pour le  développement des Pyrénées. C’est la comarca la plus déprimée, mais cela ne justifie pas ces investissements. Il devrait y avoir des potentialités de développement qui ne passent pas par ce projet. Nous nous y opposons du point de vue environnemental et économique », a déclaré Romero.

Le communiqué de presse du 3 mai 2013 au de Aragon : http://www.cortesaragon.es/Nota-de-prensa.712+M5a4bb3961e0.0.html?&no_cache=1

Share

Reader Feedback

2 Réponses de “Soutien aragonais pour le projet de liaison entre le tunnel de Bielsa et la station de Piau-Engaly”

  1. pitou65170 dit :

    Si lees Aragonais ont de la suite dans les idées.

    Si les politiques se liguent pour que le projet de station du Sobrarbe voit le jour.

    Si le consentement du secteur français semble acquis .

    Il faudra compter avec sur l’avis ,et la détermination de la population des villages concernés ,ainsi que l’ADPSG pour faire avorter de projet contre nature.

Poster un commentaire