Google

A.D.P.S.G. Association pour la Défense et la Protection des Vallées Pyrénéennes de Saux et de La Gela
vendredi juillet 28th 2017
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Midi-Pyrénées - FFME logo Mountain Wilderness logo Compagnie des guides des Pyrénées logo Nature Midi-Pyrénées logo Club Alpin Français logo SNAM logo FNE Midi-Pyrénées logo Syndicat National des Guides de Montagne logo APNP Amis du Parc National des Pyrénées

Contenu

Archives

Aramón tente de renégocier une dette de 78 millions d’euros

ARAMON-LOGO-alta

Nevasport.com, rapportant les propos d’Heraldo de Aragon, évoque la situation financière de Aramón, le premier groupe espagnol de tourisme de neige. Celui-ci, qui cumule une dette de 78 millions d’euros, va tenter de renégocier ses crédits auprès des banques.

Détenu, pour moitié, par le gouvernement d’Aragon et par la banque Ibercaja, il gère les stations de Cerler, Panticosa et Formigal (Pyrénées aragonaises) ainsi que celles de Javalambre et de Valdelinares (région de Teruel). Il a, de plus, assuré cette saison, la gestion temporaire de la station de Candanchu criblée de dettes (5 millions d’euros).

Selon El Heraldo, Aramón prétendait rembourser une partie des crédits grâce aux opérations immobilières prévues sur Cerler et la Castanesa mais les projets ont été gelés du fait de la récession économique.
A cela se rajoute, la baisse de fréquentation des stations. Lors de la saison de ski 2011 – 2012, les pertes se sont montées à 22 millions d’euros.

Rappelons que c’est le groupe qui devait investir pour la création de la station de ski entre le tunnel de Bielsa et Piau-Engaly.

Lire l’article de Nevasport.com daté du 8 avril 2013 : « Aramon trata de negociar une deuda de 78 millones de euros.

 

 

Share

Poster un commentaire