Google

A.D.P.S.G. Association pour la Défense et la Protection des Vallées Pyrénéennes de Saux et de La Gela
mercredi avril 26th 2017
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Midi-Pyrénées - FFME logo Mountain Wilderness logo Compagnie des guides des Pyrénées logo Nature Midi-Pyrénées logo Club Alpin Français logo SNAM logo FNE Midi-Pyrénées logo Syndicat National des Guides de Montagne logo APNP Amis du Parc National des Pyrénées

Contenu

Archives

La bulle immobilière espagnole moteur du projet UTN

Ces dernières années, l’Espagne avait misé sur l’ pour assurer son développement économique. On sait ce qu’il en est advenu. Le Nord Aragon n’a pas échappé à cette logique.

En Aragonais, "PROU" veut dire "ASSEZ"

Le projet de création de station de ski entre le tunnel de et Piau-Engaly repose avant tout sur une volonté des opérateurs espagnols de rentabiliser les investissements immobiliers réalisés et à venir sur et .

Les nuitées devant être réalisées en Espagne, l’intérêt économique pour Piau-Engaly et, plus généralement, pour la vallée d’Aure est loin d’être avéré.

On voit ici quelques constructions érigées ces dernières années, assorties d’offres de vente …
[slide]

Et si le bon sens reprenait le dessus ?

Share

Reader Feedback

5 Réponses de “La bulle immobilière espagnole moteur du projet UTN”

  1. jorge dit :

    Le FMI publie un rapport alarmant sur l’économie espagnole

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/06/21/le-fmi-publie-un-rapport-alarmant-sur-l-economie-espagnole_1539038_3214.html#ens_id=1268560

    Le nouveau Gouvernement d’Aragon aura semble-t-il,d’autres priorités que de financer une station de ski ……….l’austérité est annoncée…………

  2. jorge dit :

    Unvallemas, Gracias,
    nosotros también nos pensamos que Gobierno de Aragón, tiene otras prioridades en este período de crisis, la estación de esquí para Sobrarbe tiene que ser una promesa éléctoral.

    Pero debemos continuar el combate,frente a este poyecto contra naturaleza.

  3. unvallemas dit :

    Con el porvenir urbanistico en espana la gela puede que se salve.

  4. Aurois dit :

    Bonne intervention, Sylvain.
    Je pense qu’en tous ces projets, la voix de la sagesse est portée par la population et non par ses élus qui sont censés la représenter.
    C’est inquiétant quant au fonctionnement de la démocratie (demos = peuple) mais rassurant quant à la capacité de mobilisation de la base.
    Le silence ne sera pas d’Aure …

  5. magne dit :

    Au vue de cet article, on peut comprendre que l’Espagne imagine des solutions incongrues pour se sortir de cette crise immobilière issue du  » libèral- socialisme « .On a plus de mal à comprendre pourquoi des conseillers généraux, des élus hauts-pyrénéens l’accompagnent dans ce délire en acceptant de sacrifier tout un quartier de montagne aux portes du Parc National….Est-ce pour prouver leur capacité à proposer des solutions aux problèmes de la station de Piau ?? à se projeter dans l’avenir économique de la vallée d’Aure tout en évitant de prendre des risques ( puisque ce sont les espagnols qui  » paient  » ) ??
    Création de la station Piau- Bielsa, Traversée centrale des Pyrénées, ces projets sont intimement liés car ils montrent bien l’impasse en matière de perspectives économiques dans laquelle croupissent les responsables politiques. Un élu local, président de l’association NTP, association inféodée au lobbying Euro- Sud qui est favorable à ce que la TCP passe par la vallée d’Aure, justifie son choix en avançant entre autres  » la marge de développement limitée de la vallée  » dans la Dépèche de ces derniers jours….Quand l’Espagne s’est lancée dans cette frénésie immobilière , qui amène 45 pour cent de sa jeunesse au chômage, qu’elle était sa marge ?? Quand la vallée sera éventrée de part en part pour satisfaire au besoin du commerce internationale quelle sera sa marge de développement touristique…?
    Des élus responsables sont ils garants des équilibres fondamentaux à respecter entre les terres qui reviennent à l’agriculture, au pastoralisme, aux domaines skiables, à l’urbanisme, aux territoires protégés ou bien, sont ils des  » têtes brulées  » prêts à tout sacrifier pour que la courbe du CAC 40 continue son ascension vers le ……..néant ??
    On nous assène que le développement ( durable soutenable, ethno-centré, etc ….) est LA solution à nos problèmes, alors, qu’il en est l’origine….vivre mieux ne signifie pas vivre avec toujours plus .

Poster un commentaire