Google

A.D.P.S.G. Association pour la Défense et la Protection des Vallées Pyrénéennes de Saux et de La Gela
vendredi août 18th 2017
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Midi-Pyrénées - FFME logo Mountain Wilderness logo Compagnie des guides des Pyrénées logo Nature Midi-Pyrénées logo Club Alpin Français logo SNAM logo FNE Midi-Pyrénées logo Syndicat National des Guides de Montagne logo APNP Amis du Parc National des Pyrénées

Contenu

Archives

La nouvelle station d’Aragnouet est un projet de trop !

Le 19 mai 2011, les élu(e)s (Europe Écologie Les Verts) au ont déposé un pour promouvoir un modèle touristique durable dans les Pyrénées, fondé sur la valorisation de la biodiversité et de la culture. Ils ont demandé au préfet de région de ne pas autoriser le projet d’unité touristique nouvelle sur le tunnel de Bielsa. Malheureusement, cette demande n’a pas été votée par les autres groupes de l’assemblée …
François Arcangeli et Guilhèm Latrubesse ont rappelé l’aberration de ce projet dans le contexte du réchauffement climatique et de la nécessaire diversification du tourisme dans les Pyrénées.

logo Europe Ecologie les Verts

Assemblée plénière du 19 mai 2011 – Proposition de vœu présenté par le groupe Europe-Ecologie

« Un nouveau modèle touristique est nécessaire pour les Pyrénées. La nouvelle station d’Aragnouet est un projet de trop! »

Les zones de montagne sont particulièrement sensibles au réchauffement climatique et les premiers effets apparaissent déjà depuis plusieurs années sur ces territoires. La chaîne des Pyrénées n’est pas épargnée et différents acteurs dont le Conseil Régional Midi-Pyrénées ont décidé de mettre en œuvre un observatoire du changement climatique à l’échelle du massif afin d’analyser scientifiquement le phénomène et mieux anticiper les conséquences sur le milieu naturel mais aussi sur l’économie.

Les États Généraux de l’Eau en Montagne qui sont tenus en septembre 2010 ont alerté les pouvoirs publics sur la diminution de l’enneigement et la fonte des glaciers, et donc sur la modification des cycles hydrologiques.
D’après une étude du Programme des Nations Unies sur l’environnement (PNUE), la fonte de la glace concerne les glaciers du monde entier, compromettant ainsi l’approvisionnement en eau de centaines de millions, voire de milliards de personnes. Sans action commune contre le changement climatique, la disparition totale des glaciers au 21ème siècle est possible.
Cette nouvelle donne climatique implique une mutation économique, sociale et environnementale dans nos montagnes. La disparition de nombreux espaces skiables au cours des prochaines décennies, notamment ceux situés en dessous de 1800 mètres, doit être anticipée (diversification, reconversion).

Le développement d’autres activités, notamment dans le cadre de la promotion de la biodiversité fortement promue par l’Europe, éviterait d’importantes ruptures économiques et un exode rural massif.

Le Gouvernement Autonome d’Aragon et le Département des Hautes-Pyrénées ont initié un projet de création d’une station de ski autour de la bouche nord du tunnel d’Aragnouet-Bielsa (domaine skiable de 42 hectares pour 10 km de pistes) avec liaison à la station existante de Piau Engaly.
Les investissements projetés s’élèvent à environ 54 M€ et concernent la réalisation d’un parking de 500 places sur 1,5 hectare de terrain, de bâtiments techniques administratifs et commerciaux, d’un restaurant d’altitude, la construction de trois remontées mécaniques avec leurs pylônes et enfin la réalisation d’une retenue d’eau de 40 000 m3 pour la fabrication de neige artificielle.

Ce projet relève d’un modèle de développement obsolète, la demande touristique ne se focalise plus sur le ski uniquement mais se tourne vers des offres diversifiées. Aragnouet est située aux portes du site Garvarnie–Mont Perdu classé au patrimoine mondial de l’Unesco et du Parc National des Pyrénées. Un tel site touristique, qui n’aurait d’ailleurs aucun attrait du point de vue sportif, dégraderait un patrimoine environnemental exceptionnel, véritable ressource qui aujourd’hui n’est pas mise en valeur.

De plus, la rentabilité du projet est basée sur une hausse des journées skieurs de plus de 50% par rapport à la situation actuelle de Piau Engaly.
Ces hypothèses sont complètement irréalistes, sachant que depuis 10 ans, il est observé une quasi-stagnation du nombre de journées skieurs dans les stations pyrénéennes et même une baisse de la clientèle.

Le Conseil Régional Midi-Pyrénées demande :

  • aux acteurs économiques et institutionnels du massif pyrénéen de se mobiliser pour l’élaboration d’un nouveau modèle touristique durable dans les Pyrénées, fondé sur la valorisation de la biodiversité et de la culture,
  • au Préfet de région Midi-Pyrénées, coordonnateur du massif des Pyrénées, de ne pas autoriser ce projet.

Téléchargez le communiqué de presse d’EELV :

  Communique-de-presse-eelv-region-midi-pyrenees (89,7 KiB, 379 hits)

Share

Reader Feedback

Une réponse de “La nouvelle station d’Aragnouet est un projet de trop !”

  1. admin dit :

    Dans la Semaine des Pyrénées du 26 mai, un article :
    « Les verts opposés au projet » avec une interview de Guilhem Latrubesse, élu du groupe Europe Écologie au conseil régional.

Poster un commentaire