Google

A.D.P.S.G. Association pour la Défense et la Protection des Vallées Pyrénéennes de Saux et de La Gela
mardi décembre 12th 2017
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Midi-Pyrénées - FFME logo Mountain Wilderness logo Compagnie des guides des Pyrénées logo Nature Midi-Pyrénées logo Club Alpin Français logo SNAM logo FNE Midi-Pyrénées logo Syndicat National des Guides de Montagne logo APNP Amis du Parc National des Pyrénées

Contenu

Archives

L’agneau aurois s’exporte en Belgique

agneau des Pyrénées et son rocher

Cet aurois s’apprêtait, comme ses congénères, à réaliser bientôt sa première en vallée de Saux …

Depuis des siècles, il en est ainsi chaque année. Les brebis délaissent la vallée pour aller goûter aux estives parfumées des sommets.

Mais le sort en a décidé autrement.

Non pas que les pâturages du vallon de Hourquet aient déjà été chamboulés. Le dossier UTN n’est pas encore validé, que l’on sache…

Non, ce jeune mouton s’apprête à gagner la région de Charleroi pour rejoindre son nouveau pâtre, le sieur Jacques de Rainsart.

Celui-ci l’a en effet gagné en tant que 4000eme signataire de la pétition électronique mise en place pour la sauvegarde des vallées de Saux et de la Gela.

Gageons que passer ainsi de vallons à wallons pourrait traumatiser ce jeune mouton.

Qu’à cela ne tienne, pour ne point être dépaysé, il sera accompagné dans son périple par un véritable sous lequel il pourra coumer à loisir, les jours où il se languira de ses chères montagnes.

Qu’il ne s’inquiète pas trop tout de même, son nouveau compagnon ne doit pas être un mauvais sujet, lui qui, depuis son plat pays, se préoccupe du sort des cimes.

Pour le 3000eme signataire, une marmotte de la vallée avait rejoint la région de Gap, maintenant c’est un agneau qui gagne le Hainaut. Comme dit la chanson, les enfants quittent un à un le pays mais, cette fois-ci, ce n’est pas d’exode rural qu’il s’agit.

S’ils s’expatrient c’est pour la bonne cause. Pour promouvoir la beauté de leur contrée et tenter de repousser les appétits immobiliers.

Quelle surprise va réserver l’association au 5OOOeme signataire ?

Réponse le plus tôt possible.

En attendant, signons pour conserver à la montagne son intégrité et toujours offrir aux brebis la belle herbe d’ici …

Share

Poster un commentaire