Google

A.D.P.S.G. Association pour la Défense et la Protection des Vallées Pyrénéennes de Saux et de La Gela
mardi décembre 12th 2017
logo Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade Midi-Pyrénées - FFME logo Mountain Wilderness logo Compagnie des guides des Pyrénées logo Nature Midi-Pyrénées logo Club Alpin Français logo SNAM logo FNE Midi-Pyrénées logo Syndicat National des Guides de Montagne logo APNP Amis du Parc National des Pyrénées

Contenu

Archives

« Ce dossier est un immense et beau projet » explique Josette Durrieu

Interviewée dans La Semaine des Pyrénées du 03 mars 2011 à propos du projet de création de station en liaison avec Piau-Engaly, , présidente du Conseil Général des Hautes-Pyrénées s’exprime ainsi :

« Ce dossier que nous portons avec l’Aragon est un immense et beau projet. Celui-là, il n’est pas pour dans 20 ans. S’il n’y avait pas d’opposition, ce serait pour tout de suite. Le dossier d’UTN est déposé. Faut-il toujours être animé d’idées négatives ?
J’entends dire : « Les espagnols n’auront pas l’argent pour le faire ». Et s’ils avaient cet argent ! Ce serait une surprise agréable. Et s’ils disent, on veut le faire, on y arrivera.
On prend beaucoup de risques, nous ? Un seul, celui que les espagnols, malgré toute leur bonne volonté, n’y arrivent pas.
La volonté, ils l’ont et l’enthousiasme aussi. »

No comment

Share

Reader Feedback

7 Réponses de “« Ce dossier est un immense et beau projet » explique Josette Durrieu”

  1. admin dit :

    Pour Josette Durrieu : « Il y a beaucoup d’enthousiasme et le désir de le réaliser (ndlr : ce projet) le plus rapidement possible. L’Espagne et la France sont convaincus que le projet européen transfrontalier va réussir, si nous mettons tous nos efforts pour en faire une réalité dès que possible. »

    A l’époque, il était fait état de l’ouverture possible du chantier en janvier 2011. C’était bien méconnaitre la réalité du terrain et des procédures légales …

    On ne pensait peut-être pas non plus qu’il pourrait y avoir une opposition valléenne …

    http://www.pyrenees-pireneus.com/Station-de-ski-piau-engaly-extension-c-est-parti.html

  2. JANO dit :

    Mme Durrieu estime que dans ce » beau projet  » nous ne prenons qu’un seul risque l’échec de la réalisation de ce projet , elle oublie tout simplement le plus important la destruction irrémédiable d’un des plus beaux sites pyrénéen mais peu-être que Mme DURRIEU ne la survolé qu’en hélicoptère ?, alors qu’avec un sac à dos le paysage parait souvent tout autre ne touchez pas à notre montagne ceci pourrait-être un sage conseil

  3. Jean-Pierre dit :

    http://portal.aragon.es/cocoon/xpfpub/get-page-ga-internet?tcont_id=384084&c_id=1412687
    Aucune promesse de financement !!
    Bon ok, c’est en espagnol, mais tout bon internaute sait comment faire !

  4. Jean-Pierre dit :

    Allez vous mettre en ligne le billet de Michel Geoffre (FNE65)paru dans la dépêche du 10 mars ? Tout le monde ne lalit pas, et l’article n’est pas sur le site non plus, enfin pas encore…

  5. Jean-Pierre dit :

    Les discours et les déclarations contradictoires se multiplient… Ce n’est plus de l’enfumage, c’est de la manipulation.
    Il va quand même falloir que les élus qui soutiennent ce fabuleux projet accordent leurs violons…
    Je propose qu’une « lettre ouverte » soit adressée à tous les élus du canton pour que la vérité sur ce dossier, qui commence à sentir les casseroles, soit faite !!
    Assez de mensonges !

  6. magne sylvain dit :

    Comment Madame Durrieu peut elle faire de la situation économique espagole actuelle une référence…..?
    Suite à une phase de croissance dont la dynamique était fondée en grande partie sur le secteur bâtiment via une bulle bourso-immobilière dépassant les limites du  » raisonnable « , l’Espagne se retrouve économiquement parlant dans une situation précaire proche de celle du Portugual ou de la Grèce……40% des jeunes sont au chômage……heureusement que les bétonneurs espagnoles débordent  » de bonne volonté  » ….
    Maintenant, il faut bien trouver des solutions pour remplir tous ces studios construits dans la frénésie d’une recherche des dividentes sans limite….. traquer la neige là où elle est ….en regardant l’Aneto depuis les crêtes de Bareilles, j’ai eu un flash : A l’appui d’un partenariat public- privé franco-espagnole si on conceptualisait un  » beau et immense projet  » Aneto 3400 m 5000 lits , 100 klm de pistes et remontées , enneigement bio entièrement naturel assuré ……

Poster un commentaire